Les Canadiens dépensent et achètent toujours autrement depuis le début de la pandémie

Publié : le 25 novembre 2020

44 pour cent d’entre eux disent que la COVID-19 les a incités à opter pour le paiement numérique ou sans contact; 61 pour cent dépensent moins; et 42 pour cent préfèrent ne pas manipuler des espèces

OTTAWA, le 25 novembre 2020 – La nouvelle étude sur les tendances des paiements depuis le début de la pandémie de COVID-19 menée par Paiements Canada révèle que les Canadiens continuent à moins dépenser et à privilégier le paiement numérique et sans contact. Elle permet de comparer les tendances actuelles et d’avant la crise sanitaire en matière de dépenses et d’achats au Canada et fait suite à celle effectuée en mai 2020 au cours de la cinquième semaine de la pandémie.

Selon ces récents résultats, diverses tendances liées à la COVID-19 déjà observées en mai dernier se maintiennent, dont un recours grandissant au paiement et au commerce électroniques ; une préférence pour les transactions bancaires sans contact, en ligne et mobiles ; et un usage moindre de l’argent comptant et des chèques. Toutefois, les Canadiens ne voient pas tous ces modes de paiement comme des solutions définitives.

Bien qu’environ 34 pour cent des Canadiens ont déclaré ne pas avoir l’intention de faire leurs paiements en espèces aussi régulièrement qu’avant la crise sanitaire, 31 pour cent des Canadiens ont l’intention de payer comptant plus souvent à mesure que l’économie se redressera, et ce, même s’ils ont privilégié le paiement numérique, dont celui sans contact, depuis le début de la pandémie. Le numéraire retournera peut-être dans les portefeuilles des Canadiens, mais 44 pour cent des répondants voient le paiement numérique comme une habitude durable.

« Cette toute récente étude montre que quelque 60 pour cent des Canadiens disent toujours dépenser moins qu’avant la pandémie », a affirmé Tracey Black, présidente et chef de la direction de Paiements Canada. « Partout au pays, les entreprises s’efforcent de répondre le mieux possible aux besoins des consommateurs malgré tout. Beaucoup de détaillants établissent et optimisent leur présence en ligne et proposent des modes de paiement pratiques et sûrs aux points de vente. »

Quelques-uns des principaux résultats de l’étude :

Recours maintenu aux paiements sans contact

  • Environ 47 pour cent des Canadiens sondés ont affirmé avoir utilisé leurs cartes de débit et de crédit pour payer sans contact plus souvent qu’avant la crise sanitaire (53 pour cent en mai dernier).
  • 40 pour cent des Canadiens n’aiment pas devoir toucher les terminaux de paiement.
  • 36 pour cent des Canadiens évitent d’aller dans des commerces où le paiement sans contact n’est pas accepté (42 pour cent en mai).
  • 50 pour cent des Canadiens ont tenté de ne pas dépasser la limite de paiement sans contact lors de leurs emplettes (52 pour cent en mai).

 Manipulation moindre de l’argent comptant

  • 64 pour cent des Canadiens se procurent moins souvent des espèces à un guichet automatique (61 pour cent en mai dernier.)
  • 42 pour cent des Canadiens préfèrent ne pas manipuler de l’argent comptant.

Déclin continu de l’usage de l’argent comptant, des chèques et des cartes prépayées

  • Face à certaines inquiétudes quant à la manipulation des billets de banque et des pièces de monnaie, les commerçants et les consommateurs continuent à délaisser les paiements au comptant.
  • 57 pour cent des Canadiens utilisent des espèces moins souvent (65 pour cent en mai) qu’avant la pandémie, 32 pour cent ont moins recours à des chèques (35 pour cent en mai) et 32 pour cent utilisent moins souvent des cartes prépayées (37 pour cent en mai).

Dépenses globalement moindres et recours accru aux cartes de crédit et de débit ainsi qu’au virement électronique

  • Environ 61 pour cent des Canadiens ont moins dépensé depuis le début de la pandémie, comparativement à 75 pour cent en mai dernier.
  • 32 pour cent des Canadiens ont utilisé plus souvent leurs cartes de crédit, 21 pour cent ont utilisé plus souvent leurs cartes de débit et 25 pour cent ont plus souvent recouru au virement électronique. Ces modes de paiement incluent les paiements sans contact et les paiements effectués en ligne.

Recours au commerce électronique

  • 48 pour cent des Canadiens recourent plus souvent au commerce électronique depuis le début de la crise sanitaire. Les produits généralement achetés incluent des vêtements (47 pour cent), des articles ménagers (46 pour cent), des repas et des denrées alimentaires (46 pour cent) et des produits médicaux, pharmaceutiques et de beauté (35 pour cent).

Recours aux services de livraison d’aliments et hausse des pourboires

Quant à la livraison d’aliments et de repas, 29 pour cent des Canadiens font appel à des services comme Uber Eats et Instacart plus souvent qu’avant la pandémie (une hausse de 3 pour cent).

41 pour cent donnent un pourboire plus important (une hausse de 12 pour cent).

« La pandémie accélère incontestablement la transition vers le paiement numérique, dont celui sans contact, et le déclin du paiement papier », a déclaré Cyrielle Chiron, chef de la recherche et veille stratégique à Paiements Canada. « Cette tendance prévaut depuis quelques années, comme l’indique notamment le Rapport canadien sur les modes de paiement et les tendances des paiements de 2020, qui révèle l’essor des paiements électroniques, qui comptaient pour environ 77 pour cent de toutes les transactions effectuées en 2019. On constate que les consommateurs et les commerçants canadiens recherchent des modes de paiement plus efficaces, rapides et sûrs. Nous pouvons nous attendre à ce que cette tendance se poursuive et entraîne une vague d’innovation dans le domaine des paiements. »

Pour en savoir davantage sur les tendances des paiements au Canada, veuillez consulter le Rapport 2020 canadien sur les modes de paiement et les tendances des paiements.


À propos de l’étude

Paiements Canada a compilé des données sur les tendances des paiements durant la pandémie de COVID-19 pour mieux connaître l’incidence de celle-ci sur l’écosystème des paiements au Canada. En tout, 1 501 Canadiens âgés de 18 ans et plus ont été interviewés entre les 8 et 16 septembre 2020. Les résultats de cette étude proviennent d’un sondage mené par Léger et Paiements Canada.

 À propos de Paiements Canada

Paiements Canada veille à ce que les opérations financières au Canada soient réalisées en toute sécurité, en tout temps. L’organisme possède et exploite l’infrastructure de compensation et de règlement des paiements qui sous-tend l’ensemble du système financier et de l’économie du Canada, ce qui comprend les systèmes, les règles, les règlements et les normes connexes. En 2019, les systèmes de Paiements Canada ont compensé et réglé des paiements s’élevant à plus de 55 billions de dollars, soit 218 milliards de dollars par jour ouvrable. Ces montants englobent toutes sortes de paiements effectués par les Canadiens et les entreprises par l’entremise d’opérations interbancaires, y compris les transactions par carte de débit, par prélèvement automatique, par dépôt direct, par paiement de facture, par virement et par chèque. Paiements Canada est fière d’appuyer l’Accord Catalyst et le Club des 30 %.

Les médias sont priés d’adresser toute demande de renseignements au Centre de presse.