Les consommateurs chinois représentent la plus grande occasion de croissance pour les entreprises canadiennes, dit Alipay

Publier: juin 21, 2018

Selon Statistique Canada, les visiteurs chinois au Canada injectent plus de 1 milliard de dollars américains dans l’économie canadienne et soutiennent environ 7 400 emplois. On prévoit que d’ici la fin de 2018, le Canada accueillera un nombre record de touristes chinois et dépassera le record de près de 700 000 visiteurs qui a été établi en 2017. Le Canada s’est également fixé comme objectif de doubler le nombre de touristes chinois qui visiteront le pays d’ici 2021. Lorsqu’il s’agit de faire des achats, nous savons que ces visiteurs sont habitués et s’attendent à des expériences d’achat sans friction. D’après un nouveau rapport Nielsen, 93 % des touristes chinois auraient recours à des méthodes de paiement mobile à l’étranger si on leur en donnait la possibilité.

Pour en apprendre davantage sur les possibilités qui existent entre les consommateurs chinois et les commerçants canadiens et sur l’avenir des paiements, nous nous sommes entretenus avec Rita Liu, directrice pour le Canada d’Alipay, afin de connaître son point de vue à ce sujet.

Vous n’êtes en poste que depuis deux mois à titre de directrice pour le Canada d’Alipay. Vous avez d’ailleurs assumé un rôle semblable en Europe alors que vous étiez responsable de superviser le développement des affaires, les opérations et les activités de marketing pour la région. Pourquoi Alipay a-t-il créé ce rôle pour vous au Canada?

Mon travail est axé sur le Canada pour plusieurs raisons. L’an dernier, Alibaba a organisé sa première conférence canadienne Gateway ’17 à Toronto. Jack Ma, président exécutif du Alibaba Group, et Justin Trudeau, premier ministre du Canada, ont prononcé des allocutions, tout comme plusieurs représentants des industries du voyage, du tourisme, de la vente au détail et des produits emballés du Canada.

L’un des principaux objectifs de notre conférence était de présenter les services d’Alibaba au milieu des affaires canadien et de discuter de la façon dont Alibaba peut aider les entreprises canadiennes à mieux cibler les clients chinois et à mieux leur vendre des produits. Elle avait également pour but d’aider les commerçants canadiens à vendre plus de produits sur le marché en pleine expansion de la Chine, en facilitant l’achat et le paiement de biens par les voyageurs chinois au Canada. Nous accomplissons, en partie, ceci grâce à nos divers marchés en ligne, comme Tmall et Tmall Global d’Alibaba (vente au détail en ligne entre entreprises et clients), et à des solutions comme Alipay, la plus grande plateforme de paiement mobile au monde, qui dessert à la fois les acheteurs en ligne et traditionnels.

La conférence a été un succès et a attiré plus de 3 000 participants, faisant ainsi écho à une forte demande, soit de répondre davantage aux besoins des consommateurs chinois et de renforcer les liens entre les deux pays pour faire la promotion du Canada sur le marché du tourisme chinois. Compte tenu de la demande et de l’intérêt, et du fait que le Canada et la Chine ont désigné 2018 comme étant l’Année du tourisme Canada-Chine, le moment semblait bien choisi pour mettre sur pied une équipe dévouée au Canada afin de mieux appuyer les commerçants et nos partenaires.

À quoi les Canadiens peuvent-ils s’attendre lorsqu’il est question de l’avenir des paiements?

Comme vous le savez, la plateforme Alipay se concentre beaucoup sur le consommateur chinois et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle est en voie d’influencer l’avenir des paiements au Canada. La situation actuelle des paiements en Chine est tout à fait fascinante. La plateforme Alipay change rapidement la façon dont les gens paient. Notre service « Payer par sourire », qui attire beaucoup d’attention, en est le plus récent exemple.

Gardez à l’esprit qu’à mesure que l’expérience des paiements en Chine devient plus transparente, les paiements au Canada et partout dans le monde doivent l’être aussi. Nous constatons en Chine que les modes de paiement, comme Alipay, ne sont que le début du parcours des paiements. Alipay, en plus de faciliter les paiements, permet à ses utilisateurs d’accéder à un plus grand nombre de services, comme la capacité de transférer facilement de l’argent à d’autres membres de la plateforme, de partager ou de diviser des factures en utilisant des codes QR, d’acheter des billets de cinéma, de réserver des services de transport, de commander des plats à emporter et de chercher des coupons et des offres de commerçants à proximité. La plateforme ne sert plus uniquement de système de paiement. Elle est maintenant une super application de style de vie dont peuvent bénéficier les commerçants et l’ensemble de l’industrie des paiements.

Qu’est-ce qui vous a le plus intéressé à l’idée de participer au SOMMET de Paiements Canada?

Constater le niveau de sensibilisation de tous les acteurs de l’industrie, que ce soit les commerçants, les propriétaires fonciers ou les organismes gouvernementaux, en ce qui a trait à la rentabilité du marché chinois m’a le plus interpellé, car nous sommes en mesure de les aider à établir des liens avec ce groupe de consommateurs en pleine croissance et à profiter de leur pouvoir de dépenser.


À propos de Rita Liu

Rita s’est jointe à Alipay en 2010 alors qu’elle était responsable de l’établissement de partenariats avec les grandes banques chinoises. En 2011, elle est devenue l’un des membres fondateurs du service des affaires internationales d’Alipay et est depuis responsable du développement des partenariats et des affaires en Asie, aux États-Unis et en Europe. De 2015 à 2017, Rita a occupé, à Londres, le poste de directrice pour l’EMOA d’Alipay, supervisant l’ensemble des activités de l’entreprise dans la région, y compris le développement des affaires, les opérations et les activités de marketing. Elle a récemment été nommée directrice pour le Canada, assumant ainsi la responsabilité du développement des activités et de la stratégie de l’entreprise au Canada. Avant de se joindre à Alipay, Rita était gestionnaire du développement des affaires chez Americ.