Les petites entreprises canadiennes sont confrontées à des difficultés persistantes associées à la pandémie, dont des effets négatifs sur les ventes (37 %) et la gestion des marges et des profits (33 %), révèle une nouvelle étude de Paiements Canada

L’innovation numérique et la fraude en matière de paiement entraînent des changements dans les comportements et les attitudes des petites entreprises

OTTAWA, le 21 juin 2022 — Plus de deux ans après que l’Organisation mondiale de la Santé a déclaré l’éclosion de la pandémie mondiale de COVID-19, une nouvelle étude de Paiements Canada révèle que les petites entreprises canadiennes continuent de faire face à des difficultés en matière de finances, d’opérations et de paiements. La nouvelle étude, Sondages sur les tendances des entreprises en matière de paiements (phase 1, 2022), explore les tendances, les sentiments et les perspectives des petites entreprises canadiennes (dont le revenu total est inférieur à 10 millions de dollars) et qui représentent 98 % de toutes les entreprises au Canada. L’étude comprend des renseignements tirés d’entrevues menées entre le 28 mars et le 8 avril 2022 dans le cadre du panel en ligne de Léger auprès de 501 entreprises.

Principales Constatations de l’étude

Les petites entreprises continuent de faire face à des défis financiers et opérationnels
L’étude indique que les petites entreprises canadiennes continuent de faire face à un certain nombre de défis et d’impacts négatifs au moment du deuxième anniversaire de la pandémie mondiale :

  • Effet négatif sur les ventes (37 %)
  • Gestion des marges et des profits (33 %)
  • Dépenses globales d’entreprise (33 %)
  • Gestion des flux de trésorerie (27 %)
  • Incidence des modifications réglementaires ou législatives (26 %)
  • Risques liés aux fluctuations des taux de change (24 %)
  • Recrutement des employés (23 %)

Les petites entreprises canadiennes signalent des améliorations dans certains domaines financiers et opérationnels
Par contre, un certain nombre de petites entreprises signalent des améliorations dans certains domaines financiers et opérationnels depuis le début de la pandémie :

  • Ventes (20 %)
  • Accès au financement (14 %)
  • Gestion des flux de trésorerie (12 %)
  • Gestion des marges et du profit (10 %)
  • Dépenses globales d’entreprise (10 %)

« De nombreuses petites entreprises canadiennes continuent de faire face à des défis financiers et opérationnels au moment où nous émergeons de la pandémie. Le passage des paiements papier aux paiements électroniques se poursuit. Malheureusement, beaucoup de petites entreprises ont connu une augmentation des tentatives de fraudes liées aux paiements, mais elles indiquent se sentir mieux préparées à cerner les activités frauduleuses, a déclaré Tracey Black, présidente et chef de la direction de Paiements Canada. Les résultats de l’étude confirment les petites entreprises ont fait preuve d’une résilience incroyable et ont continué d’innover et de s’adapter à la dynamique changeante du marché. »

Les entreprises poursuivent le virage vers les paiements électroniques
La pandémie a considérablement accéléré l’adoption des modes de paiement numérique, comme en témoigne la diminution de l’utilisation :

  • des paiements en espèces (33 %);
  • des chèques de comptes de dépôt (25 %).

Et une augmentation de l’utilisation :

  • des Virements Interac (33 %);
  • des monnaies virtuelles (25 %);
  • des transferts électroniques de fonds (23 %);
  • des virements électroniques (21 %);
  • des cartes prépayées (20 %).

Les entreprises signalent une augmentation des tentatives de fraudes liées aux paiements depuis le début de la pandémie, mais elles se sentent mieux préparéesEn ce qui a trait à la fraude liée aux paiements et aux activités cybercriminelles, les entreprises signalent une augmentation importante des activités suspectes, ainsi que de leur niveau de préparation. De nombreuses entreprises déclarent avoir constaté une augmentation des
activités frauduleuses depuis le début de la pandémie, par le biais de différents canaux, notamment :

  • les messages textes via un téléphone intelligent ou un appareil mobile (39 %);
  • le courriel (38 %);
  • les plateformes de médias sociaux (34 %);
  • les sites de vente au détail en ligne; sites ou applications de commerce électronique (25%).

Malgré l’augmentation des activités frauduleuses visant les  ntreprises, 51 % d’entre elles affirment qu’elles savent mieux reconnaître les fraudes liées aux paiements qu’avant la pandémie, et 47 % disent qu’elles savent mieux comment se protéger contre les fraudes liées aux paiements.

Les entreprises disent se méfier de certaines activités depuis le début de la crise de la COVID-19 et être moins à l’aise à cet égard, notamment :

  • ouvrir des courriels non sollicités ou des messages textes ou SMS; par exemple, des offres de vente et de promotion, des publicités, etc. (36 %);
  • partager de l’information sur l’identité et le payeur en ligne avec des sites ou des applications de commerce électronique (25 %);
  • télécharger et utiliser des applications de médias sociaux, comme Facebook, Instagram et LinkedIn à des fins professionnelles (22 %);
  • télécharger et utiliser des applications de médias sociaux axées sur le mode de vie comme Uber et Trip Advisor à des fins professionnelles (17 %).

Au sujet de l’étude

Paiements Canada a compilé les tendances de paiement au cours de l’étude sur la pandémie de COVID-19 pour l’aider à mieux comprendre comment l’écosystème des paiements au Canada a changé à la lumière de la pandémie. Au total, 501 petites entreprises canadiennes ont été interviewées entre le 28 mars et le 8 avril 2022. Les conclusions de ce rapport proviennent du sondage de 2022 sur le comportement des entreprises en matière de paiements mené conjointement par Léger et Paiements Canada.


À propos de Paiements Canada

Paiements Canada est un organisme à mission publique qui possède et exploite les systèmes de paiement du Canada, Lynx et le Système automatisé de compensation et de règlement. Paiements Canada est responsable de l’infrastructure physique et des règlements administratifs, règles et normes connexes qui soutiennent ces systèmes. L’organisme a aussi le devoir de promouvoir l’efficacité, la sécurité et la solidité des systèmes de paiement du Canada tout en tenant compte des intérêts des utilisateurs finaux. En 2021, les systèmes de Paiements Canada ont compensé et réglé des paiements dépassant les 135 billions de dollars, soit plus de 539 milliards de dollars par jour ouvrable. Les transactions traitées par ces systèmes comprennent les paiements par carte de débit, les débits préautorisés, les dépôts directs, les paiements de factures, les virements électroniques et les chèques émis et reçus par les Canadiens et les entreprises canadiennes. Paiements Canada travaille en étroite collaboration avec l’écosystème des paiements pour moderniser les systèmes de paiement du Canada afin que le pays et les entreprises canadiennes demeurent concurrentiels à l’échelle mondiale.

Pour les demandes de renseignements des médias, veuillez visiter le Centre de presse.