Lorsqu’il est question de bâtir un système de paiement moderne, l’égalité d’accès compte

Publié : le 22 novembre, 2021

Grace Jung headshot with title in FrenchPaiements Canada a récemment rencontré Grace Jung, cheffe, Relations avec l’industrie, paiements et opérations, à la société technologique mondiale Square, pour connaître son point de vue sur le système de paiements en temps réel (PTR) du Canada, ses avantages pour les petites entreprises et la raison pour laquelle il est essentiel d’élargir l’accès au système de paiement du Canada pour stimuler la concurrence et l’innovation.

Square est probablement surtout connu pour son petit lecteur de carte blanc emblématique de ses débuts. De quelle manière Square a-t-il évolué au Canada au cours des neuf dernières années?
Aujourd’hui, nous disposons d’un vaste ensemble de matériel et d’outils d’affaires, conçus en grande partie par des ingénieurs canadiens, pour tous les types et toutes les tailles d’entreprises canadiennes. Nous aidons les électriciens de Barrie à effectuer les paiements par carte en personne ou à partir de leur téléphone, et les propriétaires de marinas de Sidney, en Colombie-Britannique, afin que les plaisanciers puissent planifier l’amarrage au quai en ligne et recevoir des factures numériques. Nous desservons tous les types d’entreprises canadiennes, des entrepreneurs aux cafés, en passant par les avocats, les jardiniers paysagistes, les magasins de détail et les restaurants. Chaque entreprise est unique, mais nous avons constaté que la plupart des propriétaires d’entreprise canadiens veulent fonctionner plus efficacement, mieux gérer leur flux de trésorerie et joindre un plus grand nombre d’acheteurs en personne, en ligne et partout ailleurs. Les propriétaires d’entreprise veulent diversifier leurs manières de vendre, accroître la visibilité de leur entreprise et connaître leurs options en ce qui a trait à leur croissance et à l’élargissement de leurs objectifs.

Vous avez parlé de toutes les façons dont vous aidez les propriétaires d’entreprise à exploiter et à faire croître leur entreprise. Comment voyez-vous le rôle que jouent les paiements pour les propriétaires d’entreprise?
Les paiements jouent un rôle important pour les propriétaires d’entreprise en tant que point d’origine du commerce. La majorité des vendeurs au Canada que nous desservons aujourd’hui ont accepté des paiements par carte pour la première fois grâce à Square. Un examen plus approfondi des vendeurs que nous desservons nous montre que nous élargissons l’accès parmi certains groupes démographiques. Je vais vous donner deux exemples précis. Cinquante-six pour cent des vendeurs Square au Canada sont des femmes. Ce pourcentage est bien supérieur à la moyenne des femmes travailleuses autonomes au Canada, qui est de trente-huit pour cent. Entendre la grande majorité des femmes propriétaires d’entreprise qui utilisent Square nous dire que nos outils leur permettent de prendre leur avenir en main en tant que propriétaires d’entreprise est encourageant. Nous constatons également que soixante-douze pour cent des vendeurs Square vivent dans des villes de taille moyenne, des banlieues, des petites villes et des collectivités rurales, à l’extérieur des dix villes canadiennes les plus peuplées. Presque tous les vendeurs provenant de milieux ruraux nous disent que les outils de Square leur permettent de répondre aux besoins de leurs clients.

Parlant de besoins, en ce contexte de stabilisation de la quatrième vague de COVID-19, quels sont, selon vous, les besoins les plus importants des propriétaires d’entreprise au Canada aujourd’hui?
Il ne fait aucun doute que le flux de trésorerie est l’une des principales préoccupations des propriétaires d’entreprise au Canada. Le flux de trésorerie est au cœur du fonctionnement de l’entreprise. Il s’agit d’une source d’angoisse émotionnelle et de confusion, et souvent, de la cause des défaillances des entreprises. Il y a plusieurs façons de combler les écarts de flux de trésorerie, mais, en tant qu’industrie des paiements, la solution que nous devons rendre possible pour tous les propriétaires d’entreprise est le règlement en temps réel. Lorsque le règlement se fait « en temps réel » au moment où il est traité, les propriétaires d’entreprise ne sont pas assujettis à une période d’attente. Ils ont immédiatement accès à leurs fonds durement gagnés.

Êtes-vous optimiste quant à la capacité du PTR à aider les propriétaires d’entreprise partout au pays?
Les importants besoins en matière de flux de trésorerie des entreprises au Canada renforcent pour nous l’aspect crucial du règlement en temps réel et des paiements riches en données qui seront intégrés au PTR. Comme nous le savons, la gestion des flux de trésorerie est importante pour la croissance et la création d’entreprises partout au pays. Nous savons également à quel point l’efficacité opérationnelle est importante pour les propriétaires de petites entreprises.

Mais le diable est dans les détails. À l’heure actuelle, il est seulement clair que les grandes institutions financières auront le privilège d’avoir accès au PTR dès son lancement. Pour que les fournisseurs de services de paiement aient un accès direct au PTR, il faudra créer une catégorie d’adhésion dans le cadre de l’établissement de la Loi sur les activités associées aux paiements de détail. Dans un scénario optimiste, on parle d’au moins quelques années. Pour mettre les choses en perspective, il s’agit d’un laps de temps plus long que la durée de la pandémie au Canada à ce jour. Il faut attendre longtemps pour une mesure qui touche directement le cœur du fonctionnement des entreprises.

Selon vous, que doit-il se passer?
Prenez l’exemple du Royaume-Uni, où l’on a eu la perspicacité de comprendre l’importance de l’accès. Ce n’est que lorsque Faster Payments, initiative britannique, a offert des services de manière égale aux fournisseurs de services de paiement de toutes formes et de toutes tailles, en introduisant le New Access Model, que la concurrence et l’innovation se sont accrues.

Nous appuyons l’introduction, par le gouvernement du Canada, de la Loi sur les activités associées aux paiements de détail, qui constitue une première étape importante dans l’élargissement de l’accès. Comme prochaine étape, nous croyons qu’il faut accorder la priorité aux modifications à la Loi canadienne sur les paiements pour le budget de 2022, ce qui devrait permettre d’élargir l’admissibilité à l’adhésion pour des entités comme les fournisseurs de services de paiement inscrits en vertu de la Loi sur les activités associées aux paiements de détail.

Un mot pour conclure?
Nous savons d’expérience qu’il n’est pas facile de créer un accès égal pour l’ensemble de la population, mais il incombe à tous de faire ce qui s’impose. Il est important de rendre les paiements plus sûrs, plus rapides et plus faciles, mais ce qui est plus important, c’est de veiller à ce que le service soit accessible de manière équitable. Ensemble, nous pouvons mieux servir les Canadiens.