Paiements rapides, simples et plus intelligents – l’Australie entre dans le domaine du temps réel avec le lancement de la New Payments Platform

Publier: mars 21, 2018

L’adoption massive de systèmes de paiement en temps réel dans le monde crée une nouvelle norme pour la façon dont nous payons et nous sommes payés. Aujourd’hui, les consommateurs, les entreprises et les institutions publiques s’attendent à des périodes de règlement plus rapides, à de meilleurs rapports et à plus d’options à leur portée. Avec le lancement de la New Payments Platform (NPP) en février 2018, l’Australie est le dernier pays à se joindre à la révolution des paiements en temps réel.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer Katrina Stuart, dirigeante, Engagement à la NPP pour parler du lancement récent de la plateforme.

Selon vous, quels seront les principaux indicateurs d’une mise en œuvre réussie de la NPP?

D’abord et avant tout, nous cherchons à adopter et à utiliser de façon proactive le service de traitement de la NPP, PayID, et le service P2P initial Osko. En tant qu’élément clé de la plateforme, PayID simplifie les paiements en permettant aux gens de créer des alias faciles à mémoriser, comme un numéro de téléphone ou une adresse électronique, qui peuvent être reliés en toute sécurité à un compte bancaire. Le transfert de fonds dans le compte d’une autre personne peut se faire simplement en lui fournissant un PayID au lieu d’un long numéro de compte compliqué. Cela fait partie de l’infrastructure de base de la plateforme qui sera disponible pour Osko ainsi que tout nouveau service complémentaire.

Déjà, un nombre important d’institutions financières et un éventail diversifié d’acteurs sur le marché utilisent la plateforme. À l’heure actuelle, nous avons une soixantaine d’institutions financières qui offrent des paiements sur la NPP à leurs clients, y compris la plupart de nos institutions financières cofondatrices, ainsi que de petits acteurs comme les coopératives de crédit, les sociétés de construction et les petites banques régionales. Nous examinerons également la proportion de comptes qui peuvent être accessibles par la NPP. À l’heure actuelle, la plateforme est accessible par près de quatre comptes bancaires sur cinq en Australie, et au cours de l’année, nous espérons que cette portée s’étendra à 90 %.

L’une des principales choses que nous avons réalisées au début de notre parcours a été une campagne coordonnée de l’industrie portant sur PayID. Nous avons accordé beaucoup d’importance à l’explication de la façon dont le service atténuera une partie de la friction entourant les paiements, tout en assurant au public qu’il s’agit d’un service légitime et sécuritaire fourni par les banques. En étroite collaboration avec nos institutions financières participantes, nous avons veillé à ce que les messages concernant la NPP soient cohérents et informatifs.

Dans une étude récente menée par EY, nous avons constaté que les entreprises canadiennes dépensent de 2,9 à 6,5 milliards de dollars par année pour traiter les paiements. Selon vous, comment la NPP aidera-t-elle les entreprises australiennes?

Nous constatons que la NPP offre beaucoup de valeur aux petites et grandes entreprises du pays. La norme mondiale de messagerie ISO 20022 permet la transmission de plus de données avec les paiements, ce qui signifie qu’une entreprise pourrait intégrer plus de données dans son logiciel de comptabilité ou son système de paye, ce qui permettrait la facturation électronique et des processus plus automatisés.

Nous cherchons également des moyens de soutenir des initiatives comme le système de paye Single Touch Payroll du gouvernement australien. Cela signifie que lorsqu’un paiement salarial est versé à un employé, le paiement de pension de retraite de l’employé est déposé dans son compte, tandis que les renseignements fiscaux sont transmis simultanément au gouvernement. Nous examinons actuellement comment la NPP peut réaliser certaines de ces économies, réduire les fardeaux de déclaration et rendre les activités quotidiennes de l’entreprise plus efficaces.

Comment sensibilisez-vous les consommateurs aux avantages associés aux paiements en temps réel?

Comme la plupart des campagnes de paiements en temps réel, nous avons beaucoup mis l’accent sur la sécurité. Dans le cas du lancement du système de paiement en temps réel, nous ne voyons pas nécessairement de nouveaux types de fraude – mais il est évident que l’argent se déplace plus rapidement en temps réel.

Il revient aux banques de l’Australie de diffuser l’information au public et de favoriser l’adoption d’autres avantages. Leurs efforts de communication et de marketing sont essentiels dès les premiers jours pour favoriser l’adoption rapide de la plateforme. Les banques ont déjà commencé à communiquer avec leurs clients par leurs voies de communication pour diffuser les messages, ce qui signifie que les gens commencent à voir de l’information sur la NPP dans leurs applications bancaires mobiles et leurs plateformes bancaires en ligne. Espérons que cela favorisera la sensibilisation et l’adoption de la NPP. S’il y a des signes avant-coureurs, nous sommes sur le bon pied!

Pour en savoir plus sur l’initiative de modernisation de Paiements Canada, visitez paiements.ca/modernisation. Pour obtenir une vision approfondie de l’état final visé de la modernisation des paiements, veuillez consulter le livre blanc État cible de la modernisation.