Partenariat avec un chef de file en recherche de l’industrie pour promouvoir la gestion des risques et l'efficacité du système Lynx

Par Neville Arjani, directeur principal, Recherches, à Paiements Canada

L’équipe de recherche de Paiements Canada s’est largement investie dans la modernisation depuis ses débuts, et il a été intéressant d’étudier les diverses initiatives qui sont menées partout dans le monde ainsi que leur signification pour notre parcours au Canada. Dernièrement, l’équipe concentre ses efforts sur la conception du système Lynx, notre nouveau système de compensation et de règlement de base et, plus précisément, comment trouver un équilibre approprié entre efficacité et gestion des risques. Pour faciliter cette recherche, nous avons récemment engagé l'équipe d'analyse de Financial Network Analytics Ltd (FNA).

Pour répondre aux attentes de surveillance de la Banque du Canada, Lynx adoptera un modèle de règlement brut (RTGS) en temps réel. Bien que ce modèle élimine le risque de règlement entre les participants au système, il est également prévu d'augmenter les coûts de liquidité. Pour compenser cette augmentation des coûts, nous explorons l'utilisation des Mécanismes d'économie de liquidité (MEL) pour augmenter le modèle Lynx. Notre travail avec la FNA implique une recherche basée sur la simulation, en s'appuyant sur des données de paiements canadiens réelles et artificielles, pour comprendre les implications de liquidité en cours de Lynx et pour expérimenter les modèles de MEL utilisés dans les systèmes de paiement à grande valeur à travers le monde. L'utilisation de données artificielles est destinée à répondre aux ajustements comportementaux potentiels de la part des participants pour passer à un modèle RTGS.

Avant que j’aborde les résultats, il est important de comprendre la notion de la liquidité intraquotidienne dans les systèmes de paiements de grande valeur. On entend par liquidité intraquotidienne la capacité d’un participant au système de s’acquitter de ses obligations de paiement auprès d’autres participants en temps opportun, et ce, à mesure qu’elles sont dues. Bien que certaines obligations de paiement dépendent de délais et doivent être remplies à un certain moment pendant la journée, d’autres ne sont pas sensibles au facteur temps et doivent être respectées, en règle générale, à la date d’échéance. Il existe deux principales sources de liquidités intraquotidiennes pour un participant, à savoir les fonds reçus sous la forme de paiements compensateurs provenant d’autres participants et les lignes de crédit intraquotidiennes. En raison de l’adoption du modèle de RTGS, le volume des coûts collatéraux et globaux requis pour garantir des crédits intraquodiens devrait augmenter, peut-être même de façon significative, en ce qui a trait aux mécanismes actuels.

MEL, tels que des files d’attente centrales effectuant la mise en correspondance des obligations de paiement entre les participants sont destinés à répondre à cette préoccupation. Ces files d'attente utilisent des algorithmes qui procédera à la compensation de routine ou ponctuelle des paiements en file d’attente de sorte que, au lieu de devoir verser chaque paiement de façon individuelle. Cela favorise un flux intraquotidien de paiements plus harmonieux, en plus de réduire les coûts pour les participants et de créer une incitation à la soumission des paiements non urgents plus tôt dans la journée. En effet, la recherche menée par la Banque d’Angleterre démontre qu’il est possible de faire des économies de liquidités quotidiennes de 15 à 20 pour cent lorsqu’on utilise des MEL, comme la mise en file centrale avec mise en correspondance des paiements.

Les résultats de la recherche menée avec FNA sont très intéressants. Une première constatation est que, en l'absence d'une file d'attente centrale, le passage à un arrangement RTGS pourrait accroître les besoins collatéraux quotidiens cumulés des participants de plus de 40% en moyenne, en fonction des habitudes de soumission de paiement actuelles dans le STPGV. La recherche démontre qu'une file d'attente centrale employant un ou plusieurs algorithmes de correspondance peut considérablement réduire cette exigence de garantie supplémentaire, sans présenter de délai de paiement important par rapport aux délais de soumission actuels.Ce n'est pas surprenant, et c'est pourquoi la grande majorité des systèmes de règlement de grande valeur du monde entier mettent en œuvre ces derniers et d'autres MEL pour accompagner le modèle RTGS.

Cela dit, la deuxième constatation de la recherche est que les MEL ne constituent pas une panacée. Une plus grande volatilité des paiements versés en temps critique pendant la journée — lesquels pourraient découler, par exemple, de la mise en place de mesures de gestion des risques pour les autres mécanismes ayant recours au système Lynx à des fins de règlement, comme les multiples périodes de règlement — la capacité de tout MEL à accroître les gains d’efficience pour les participants. En troisième lieu, il semble que les algorithmes de retrait des files d’attentes plus simples, tels que la compensation bilatérale, le contournement et le principe du premier entré, premier sorti, donnent lieu à des améliorations plus importantes dans le profil de liquidité du système comparativement aux algorithmes d’optimisation plus complexes (et nécessitant une plus grande puissance de calcul). En quatrième lieu et en dépit du résultat ci-dessus, on devrait toujours avoir recours à des algorithmes d’optimisation complexes pour régler les situations d’embouteillage, entre autres. L’algorithme d’optimisation utilisé par le système japonais BoJ-NET s’est avéré particulièrement efficace lors de la simulation de nos ensembles d’opérations.

Ces perceptions se sont déjà révélées bénéfiques dans le cadre du dialogue continu que nous entretenons avec les fournisseurs potentiels du système Lynx. Pour ce qui est de l’avenir, notre équipe de recherche est déterminée à continuer d’appuyer les efforts de modernisation à cet égard et relativement à d’autres capacités, et de mobiliser de solides partenaires comme FNA. Restez à l’affût pour connaître d’autres idées nouvelles!

Neville Arjani

Neville Arjani est principal recherches au sein de la fonction de recherche à Paiements Canada. Il est responsable d’assurer un leadership éclairé, d’effectuer des études analytiques et de fournir des conseils pour appuyer les priorités opérationnelles et stratégiques de l’organisation. Les intérêts de recherche courants de Neville sont notamment l’exploration du mérite de la technologie du grand livre distribué pour la compensation et le règlement des paiements, l’examen des avantages économiques de l’adoption de la norme ISO 20022 au Canada, l’évaluation du mérite des dispositions centralisées et décentralisées de compensation de détail, la détermination et la mesure du risque de règlement dans les systèmes de compensation et de règlement des paiements, et la compréhension du lien entre le volume dans les systèmes de Paiements Canada et dans l’activité économique canadienne en général.