Profil de conférencier du Sommet: Kris Hansen, Senior Principal, Financial Services, SAP Canada

Bienvenue dans notre série de profils de conférenciers! Chaque semaine, informez-vous sur l’un de nos fantastiques conférenciers, puis assurez-vous d’assister à sa présentation au Sommet, la grande conférence sur les paiements au Canada, du 24 au 26 mai à Toronto (Ontario).

Nous sommes fiers d’accueillir Kris Hansen au Sommet, où il parlera de la collaboration et—les défis et opportunités des banques canadiennes dans un monde post-Uber.

À propos de Kris

Kris Hansen se décrit comme un « architecte bancaire principal en convalescence », et au cours de sa convalescence, il a conseillé des banques, des compagnies d’assurance et des entreprises de services financiers en démarrage sur des sujets concernant la transformation et l’innovation dans le domaine des services financiers. Il a commencé sa carrière en tant qu’administrateur de système et de développeur de logiciels, il a lancé l’une des premières sociétés fournisseurs d’accès à Internet au Canada et, plus tard, il a créé une société prospère de services de logiciel dans l’archipel hawaïen. Il est l’ancien architecte principal d’ATB Financial et l’ancien chef de l’architecture de solution de la Banque Royale du Canada. Kris a mis au point et breveté un système de paiements numériques sans contact et d’identité biométrique, et il a pris part au développement de logiciel de cryptomonnaie et de technologie du Blockchain. Dans le système SAP, Kris se penche particulièrement sur le croisement entre l’innovation et la valeur opérationnelle dans le secteur des services financiers, et il a mené avec succès des initiatives sur la cryptomonnaie et la technologie du Blockchain en rassemblant des plateformes SAP, un registre réparti et des technologies du Blockchain.

Kris est aussi directeur du Digital Finance Institute, un groupe canadien de réflexion à but non lucratif qui vise à rassembler une collectivité autour de l’innovation et l’intelligence artificielle dans les services financiers.

Qu’est-ce qui vous motive à faire ce que vous faites?

Le fait de faire avancer l’histoire me passionne. J’aime sentir que mes idées ont de la valeur et qu’elles apportent une contribution positive à l’industrie. Je suis également enthousiaste à l’idée d’avoir une incidence positive sur la vie des gens.

À quoi consacrez‑vous la majeure partie de votre temps?

Je consacre la majeure partie de mon temps à l’apprentissage. En plus de m’adapter aux changements dans la technologie et les services financiers, j’aime aussi apprendre un nouveau langage ou cadre de programmation chaque année ou aux deux ans. L’apprentissage continu m’a aidé à rester à jour et à travailler directement dans le domaine de la technologie, et il m’a également aidé à continuer de comprendre l’influence réciproque des technologies.  

Quel est le plus grand risque que vous ayez pris?

À la fin des années 1990, j’ai quitté un emploi très sûr, dans lequel je me sentais à l’aise, qui consistait à réaliser des logiciels pour une université, afin d’aller travailler pour une entreprise de fabrication au Royaume-Uni à titre de conseiller en technologie à l’échelle mondiale. C’était particulièrement risqué parce que le contrat s’est envolé presque au moment où j’ai donné ma démission; mais j’étais trop fier et embarrassé pour revenir en arrière, alors j’ai dû trouver un autre projet. J’y suis parvenu, et le projet au Royaume-Uni est un jour revenu et s’est soldé par une aventure incroyable. 

Comment évacuez‑vous votre stress?  

Je joue avec mes enfants et je visionne Netflix en rafale en compagnie de ma conjointe. Avec mon fils cadet, je joue aux blocs Lego et au baseball, tandis qu’avec mon aîné, je joue à des jeux vidéo et je visionne des films. Avec ma fille, le bébé de la famille, je joue au ballon ou un peu à cache‑cache.

En quoi vos choix de carrière et de vie antérieurs vous ont-ils mené là où vous êtes maintenant?

J’ai commencé à faire de la programmation à l’âge de douze ans et j’étais très passionné par la technologie. À l’école primaire, j’aidais à la maintenance et à la configuration de laboratoires informatiques, mais je ne faisais pas le lien entre cet intérêt et une carrière. À l’époque, je supposais que seuls les scientifiques pouvaient travailler à l’aide d’ordinateurs dans des laboratoires et que ce que je faisais était pour les amateurs. Les choses ont rapidement changé, et mon passe‑temps est devenu une profession – cela s’est de nouveau produit avec l’arrivée d’Internet, puisque j’ai démarré l’une des premières entreprises sur Internet au Canada. Mon choix de rester centré sur mes intérêts et d’apprendre sans cesse fait en sorte que je continue d’accomplir mon travail avec enthousiasme.

Avec des communications en rafale, des séances en petits groupes, des possibilités de réseautage, une salle d’exposition, des démonstrations, des événements sociaux et la coupe FinTech, le Sommet est l’endroit par excellence pour tout ce qui bouge dans le domaine des paiements! Inscrivez-vous dès aujourd’hui à paiements.ca/lesommet.