Une nouvelle étude montre que la curiosité et le potentiel d'investissement sont des facteurs principale pour l'acquisition de Bitcoin

L'utilisation du bitcoin comme moyen de paiement en est encore à ses balbutiements pour les consommateurs canadiens.

Le 6 juin 2019 -- Paiements Canada et CorbinPartners Inc ont publié une étude intitulée Suivi de la perception à l’égard du bitcoin, qui analyse le ressenti et les attitudes des consommateurs canadiens quant à l’utilisation du bitcoin, l’une des monnaies numériques présentes sur le marché.

L’étude révèle que ce sont la curiosité des consommateurs et la croissance des investissements qui ont principalement favorisé l’adoption du bitcoin jusqu’ici, mais l'utilisation du Bitcoin par les consommateurs comme moyen de paiement en est encore à ses balbutiements. Bien que le potentiel futur de la monnaie numérique soit vivement débattu, il est largement établi aujourd'hui, comme en témoigne son réseau naissant d'échanges commerciaux, son acceptation par plus de 100 000 entreprises dans le monde et l'adoption de sa technologie à base de blockchain par un nombre croissant de sociétés multinationales .
Voici un aperçu des faits saillants du sondage :

  • L’intérêt des consommateurs favorise l’adoption du bitcoin. Près de quatre utilisateurs de bitcoins sur dix (39 %) ont fait leur premier achat par simple curiosité. Le tiers a dit s’en servir principalement à des fins de placement.
  • Les utilisateurs sont essentiellement satisfaits de leur expérience. Un tiers d’entre eux a indiqué que la facilité d’utilisation (34 %) et les transactions transfrontalières (33 %) constituaient les principaux avantages du bitcoin par rapport aux monnaies traditionnelles.
  • Un pourcentage considérable des utilisateurs de bitcoins se sont dits surtout insatisfaits du peu d’entreprises qui acceptent les paiements dans cette monnaie. Près de quatre utilisateurs sur dix ont répondu être plutôt insatisfaits ou très insatisfaits à cet égard.
  • Tout le monde ne perçoit pas la volatilité de la même façon. D’une part, près de trois utilisateurs sur dix (29 %) ayant acheté des bitcoins aux fins de placement estimaient que leur volatilité constituait un avantage majeur par rapport aux devises traditionnelles. De l’autre, environ quatre non-utilisateurs sur dix (39 %) ont évoqué la volatilité des bitcoins comme principale raison de ne pas en détenir.
  • La poursuite de la montée de l’utilisation du bitcoin devra passer par des campagnes d’information. Six utilisateurs de bitcoins sur dix (60 %) comptent en utiliser à nouveau dans les 12 prochains mois, tandis que moins d’un non-utilisateur sur dix (9 %) prévoit acheter ou échanger des bitcoins au cours de la même période.

Avec plus d’un millier de monnaies numériques en circulation – le bitcoin étant la plus répandue –, cette révolution technologique induit un changement de paradigme dans la perception qu’ont les consommateurs et les entreprises des échanges monétaires courants.

Première étude du genre, Suivi de la perception à l’égard du bitcoin s’intéresse à la fois aux consommateurs canadiens qui détiennent ou échangent des bitcoins et à ceux qui n’ont pas encore adopté cette forme de monnaie. Grâce aux précieux enseignements tirés de l’étude, on pourra mieux comprendre la montée actuelle et l’avenir du bitcoin au Canada.

Ce sont environ 1 200 personnes de partout au pays qui ont répondu au sondage, dont 223 détenaient ou échangeaient déjà des bitcoins et 1 003 avaient le profil pour les utiliser.

TÉLÉCHARGEZ LE RAPPORT INTÉGRAL (en anglais seulement) | LISEZ LE DOCUMENT COMPLÉMENTAIRE SUR LES PERSPECTIVES D’AVENIR (en anglais seulement)