Près d’un an après que l’état d’urgence sanitaire a été déclaré au Canada, la majorité (58 pour cent) des consommateurs dépensent moins

La pandémie influe toujours sur les habitudes de consommation et d’achat; 42 pour cent des gens affirment avoir adopté définitivement le numérique

OTTAWA, 9 mars 2021 – Une nouvelle étude de Paiements Canada sur les tendances des paiements révèle que, depuis le début de la pandémie, les consommateurs dépensent toujours moins et préfèrent recourir au paiement numérique qu’à l’argent comptant, aux terminaux de paiement et aux guichets automatiques. Environ 58 pour cent d’entre eux déclarent acheter moins, comparativement à 61 pour cent en septembre 2020, et 42 pour cent affirment que la crise sanitaire les a incités à opter définitivement pour le paiement numérique et sans contact.

Cette étude qui rend compte des habitudes d’achat actuelles et d’avant la pandémie de COVID-19 fait suite à celles menées en mai et septembre derniers.

D’après ces données, plusieurs des tendances relevées en septembre se maintiennent :

Déclin continu de l’usage de l’argent comptant, des terminaux de paiement et des guichets automatiques

  • 53 pour cent des Canadiens ont dit qu’ils utilisaient de l’argent comptant moins souvent, (l'utilisation de l'argent comptant est en légère hausse par rapport à septembre 2020, où 57 % des Canadiens ont déclaré utiliser moins d'argent comptant) 
  • 37 pour cent ne comptent pas utiliser de l’argent comptant aussi souvent qu’avant quand la pandémie s’atténuera
  • 38 pour cent des Canadiens préfèrent ne pas manipuler de l’argent comptant, comparativement à 42 pour cent en septembre 2020
  • 67 pour cent utilisent moins les guichets automatiques, comparativement à 64 pour cent en septembre 2020
  • 37 pour cent des Canadiens se sentent mal à l’aise quand ils font un achat par carte de crédit ou de débit et doivent manipuler un terminal de paiement

Préférence pour les modes de paiement sans contact

  • 47 pour cent des Canadiens emploient plus souvent le paiement par carte de crédit sans contact, alors que 42 pour cent optent plus souvent pour le paiement par carte de débit sans contact, comparativement à 47 et 46 pour cent respectivement en septembre 2020
  • 54 pour cent s’efforcent de ne pas dépasser la limite de paiement sans contact aux points de vente, comparativement à 50 pour cent en septembre 2020
  • 37 pour cent des Canadiens évitent les commerces où le paiement sans contact n’est pas offert, comparativement à 36 pour cent en septembre

Dépenses moindres, mais grand usage des cartes de crédit et de débit et du virement électronique

  • 33 pour cent des Canadiens utilisent leur carte de crédit plus souvent qu’avant la pandémie, comparativement à 32 pour cent en septembre 2020
  • 20 pour cent utilisent leur carte de débit plus souvent, comparativement à 21 pour cent en septembre 2020
  • 25 pour cent des Canadiens ont plus souvent recours au virement électronique, tout comme en septembre

Recours accru aux plateformes de commerce électronique

  • 49 pour cent des Canadiens optent pour les plateformes de commerce électronique plus souvent qu’avant la pandémie, comparativement à 48 pour cent en septembre 2020
  • Les produits généralement achetés sont notamment les vêtements (46 pour cent), les articles ménagers (39 pour cent), les produits alimentaires et de consommation courante (39 pour cent) et les produits médicaux, pharmaceutiques et cosmétiques (30 pour cent)

Forte hausse des achats de nourriture et du recours aux services de livraison d’aliments, et augmentation des pourboires

  • 58 pour cent des Canadiens déclarent dépenser plus pour la nourriture en général, comparativement à 54 pour cent en septembre 2020
  • 28 pour cent font appel à des services de livraison d’aliments et de repas comme Uber Eats et Instacart plus souvent, comparativement à 29 pour cent en septembre 2020
  • 40 pour cent disent donner un pourboire plus important qu’avant la crise sanitaire, comparativement à 41 pour cent en septembre 2020

À propos de l’étude

Paiements Canada a compilé des données sur les tendances des paiements durant la pandémie de COVID-19 pour mieux connaître l’incidence de celle-ci sur l’écosystème des paiements au Canada. En tout, 1 504 Canadiens âgés de 18 ans et plus ont été interviewés entre le 3 et 16 décembre 2020. Les résultats de cette étude proviennent d’un sondage mené par Léger/Paiements Canada.

À propos de Paiements Canada

Paiements Canada est un organisme à mission publique qui possède et exploite les systèmes de paiements au pays : le Système de transfert de paiements de grande valeur (STPGV) et le Système automatisé de compensation et de règlement (SACR). L’organisme est responsable de l’infrastructure physique de ces systèmes ainsi que des règlements administratifs, des règles et des normes connexes. Paiements Canada a le devoir de promouvoir l’efficacité, la sûreté et la stabilité des systèmes de paiements au pays, le tout dans l’intérêt des utilisateurs. En 2020, ses systèmes ont compensé et réglé des paiements totalisant plus de 107 billions de dollars, soit au-delà de 420 milliards de dollars par jour ouvrable. Parmi les opérations qu’ils ont facilitées, notons les paiements par carte de débit, les prélèvements automatiques, les dépôts directs, les paiements de factures, les virements électroniques et les paiements par chèque effectués et reçus par la population et les entreprises canadiennes. L’organisme travaille étroitement avec l’écosystème des paiements pour moderniser les systèmes de paiements du pays afin que le Canada et ses entreprises demeurent concurrentiels à l’échelle mondiale. Paiements Canada lancera un nouveau système de paiements de grande valeur, Lynx, en 2021 et un système de paiements en temps réel (PTR) en 2022.

Les médias sont priés d’adresser toute demande de renseignements au Centre de presse.